Récemment

8_22_Michael Wolff

Que le visiteur contemple donc la ville entière dans sa haute et pleine densité, qu’il éloigne sa vue des objets bas qui l’environnent. Qu’il regarde cette brumeuse lumière, mise comme un néon éternel pour éclairer la baie des Perles, que la fenêtre allumée de son hôtel lui paraisse comme un point au prix de l’intensité dégagée par l’immeuble entier et qu’il s’étonne de ce que cette intensité elle-même n’est qu’une pointe très délicate à l’égard de celle que les enseignes qui constellent la skyline dégage.
Baie de Hong Kong

L’onde s’épuise dans une stagnation méphitique. La rade sursoit aux promesses de continuité. Dans tous les ports du monde mouillent les souvenirs qu’on puise à la surface étale de la mer.
Chungking Mansion

Wong Kar-Wai réalise «Chungking Express» peu avant la rétrocession de Hong Kong. Sans trame apparente, le film déroule deux histoires d’amour à Hong Kong, la nuit. L’unité, c’est le quartier, dans et autour de Chungking Mansion (Kowloon). Construit dans les années 1960, Chungking Mansion est devenu, d’un ensemble d’appartements, une sorte de territoire d’asile pour toutes sortes d’immigrés, de désespérés ou de routards sans argent…
02_00

Il y en a qui marchent en arrière, à un ou deux /Il y en a qui marchent en balançant des bras /Il y en a qui marchent avec les deux mains entre les omoplates et leur face s’ouvre sur la face du monde /Il y en a qui marchent en frappant dans les mains un rythme qui n’est pas celui de leur pas /Il y en a qui marchent en leur rythme
Abattoirs coursives

À Shanghai, dans le quartier historique de Hongkou (nord de la rivière Suzhou), au point de convergence de deux canaux, «Slaughterhouse 1933» est un ensemble de trois bâtiments dont deux ont fait l’objet d’une requalification importante. Comme son nom l’indique, avant de devenir tout récemment un centre culturel branché, ce complexe avait été construit dans les années 1930 pour assurer la fonction d’abattoir de porcs.
Habitat modeste

À côté des bidonvilles de cabanes précaires et des dortoirs, les cités ouvrières avaient été bâties par les entreprises pour y loger leurs employés. La cité est composée de lotissements de maisons rectangulaires d’un ou deux étages. Elles sont alignées en lanière sur des allées perpendiculaires à la rue, d’où leur nom, les « longtang fangzi ».

NOTES

ACTUALITÉS

LIGNES

SHARE

Accueil