Accueil»Actualités»
Marcher dans la ville

Marcher dans la ville

Parution

4
Partages

arton1741-6be42

Sous les ponts nous marchons en oblique Dans l’oreille l’écho des véhicules
— Claire Dutrait

La revue Sciences de la société vient de faire paraître son dernier numéro qui entreprend de décrire, dans toute sa complexité, le phénomène de la marche urbaine. Il passe du point de vue de l’écrivain à celui de l’urbaniste, de celui de l’architecte à celui du sociologue ou encore du designer. Il adopte des échelles d’observation allant de l’intime et de l’introspection – via l’évocation de différents récits de marche et portraits de marcheurs dans la littérature – à la cartographie surplombante de grands ensembles urbains et à la délimitation de leurs zones piétonnes – via l’examen de différents plans et projets urbanistiques.

*
Claire Dutrait y publie un triptyque de poèmes, les « Textures périphériques », des textes passés, avec d’autres et sous une forme proche, par Périphérique intérieur (paru chez Wildproject en 2014) et développés dans le cadre du projet Périph’Strip.

*

Acquérir le numéro, sur le site des Presses universitaires du Mirail.

Sommaire

Marcher dans la ville
Numéro coordonné par Cédric Calvignac, Franck Cochoy et Nathalie Cochoy
– Cédric Calvignac, « Marcher dans la ville »
– Jean-Christophe Bailly, « Marcher dans la prose des villes »
– Nathalie Cochoy, « Marcher, traduire – New York dans l’œuvre de Paul Auster »
– Christina Horvath, « Quelle place pour les flâneuses dans les banlieues françaises ? »
– Francesco Careri, « La marche comme art civique »
– Jérôme Monnet, « Marche-loisir et marche-déplacement : une dichotomie persistante, du romantisme au fonctionnalisme »
– Marie-Christine Jaillet, « Réaménager la ville pour y faire place à la marche “ordinaire” »
– Cédric Calvignac et Nathalie Bruyère, « Donner matière à penser l’équipement piéton. Quand le design éclaire lʼanalyse sociologique des mobilités urbaines »
– Michèle lalanne, Jean-Sébastien Vayre, Hélène Brembeck et Niklas Sörum, « Quand marcher requiert la mobilisation d’équipements imposants. le cas des poussettes et caddies dans la mobilité de consommation »
– Anne Chaniolleau et Olivier Peyricot, « Procession »
– Claire Dutrait, « Textures périphériques »
– Emmanuelle Lambert et Jean-Thierry Julia, « Le site et la cité… Pérégrinations numériques et patrimoine urbain »

En bref
Sciences de la société vise à promouvoir une recherche pluridisciplinaire maîtrisée dans le champ des sciences humaines et sociales : son objectif est d’aborder les phénomènes sociaux contemporains dans leurs multiples dimensions (sociologique, politique, économique, communicationnelle, gestionnaire…) et de valoriser la réflexion sur l’articulation entre les différents domaines de l’activité humaine. La revue propose ainsi dans des numéros thématiques, la confrontation d’approches disciplinaires ou transversales, théoriques ou appliquées.

Auparavant

Vies d’ordures, ça ouvre!

Ensuite

ATTENTION DÉCHARGE… SUIVEZ LE GUIDE !

Pas encore de commentaire

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>