« J’aimerais me construire un tout petit cabanon au Tonkin. Ce serait mon Walden Pond et je m’emploierais à imiter Thoreau en écrivant au milieu des marais une nouvelle éthique de la nature, avec en paysage sonore le vacarme de fonderie d’Arcelor, les manœuvres des portiques portuaires et le roulement des poids lourds. »
Les deltas du Rhône et du Mississippi sont le théâtre d’intenses enjeux écologiques, historiques, industriels, sociologiques, politiques. Territoires intensément hybrides, ces deltas sont emblématiques des enjeux contemporains de la Terre.
De cette enquête au long cours, Matthieu Duperrex revient avec une série de 31 récits, placés sous le signe de 31 espèces animales et végétales. Entre théorie et narration, cet ouvrage invente une forme d’écriture originale, attentive aux entrelacs des vivants. Un grand récit des paysages contemporains.
Avec ses bouleversantes études de fleuves, Matthieu Duperrex parvient à faire de la sédimentation à la fois une science des sols, et une philosophie de la nature extraordinairement labile et silencieuse.
— Bruno Latour

Extrait

Combien de fois avais-je consulté ces statistiques pour cultiver mon étonnement, me persuadant du caractère spectaculaire de ce naufrage ? « Rendez-vous compte, au même rythme que le Bangladesh ! » J’exhibais une carte où figuraient toutes les pertes comptabilisées depuis 1930, et celles à venir d’ici 2030. Conforté par le bruit de fond du réchauffement climatique dont les actualités égrainaient au quotidien de nouvelles preuves, ayant accumulé la documentation suffisante à réifier mon imaginaire post-apocalyptique, je m’attendais – sans doute avec cette perversité naïve qu’ont les enfants qui contemplent l’inondation d’une fourmilière – à devenir le témoin d’une catastrophe sublime. Pline ordonnant aux marins de Misène de s’approcher davantage de l’éruption du Vésuve afin d’en être un chroniqueur plus précis… Je me figurais aussi que la Nature s’invitant ainsi à la porte de l’Histoire des humains, toute en majesté, devait faire un sérieux tapage. Mais d’une certaine façon, le voyage est un heureux apprentissage de la déception. Ce que l’on pensait voir et entendre, ce que l’on croyait devoir être manifeste et bruyant cède alors la place à des sensations ténues, ainsi qu’à une lente infusion, dans la perception, de réalités éthérées et muettes. On a affaire à des spectres, pas à des icônes. On abandonne alors les panoramas grandiloquents et, pour autant que l’on accepte d’être déconcerté un temps, on s’essaye à pister ces fantômes, à reculons. Rebrousser mes pas dans le mystère des deltas.

Double publication

Voyages en sol incertain bénéficie d’une double publication. L’édition imprimée est assurée par Wildproject et l’édition numérique augmentée par La Marelle. Le récit est accompagné par des encres de Frédéric Malenfer. La version numérique augmentée propose par ailleurs des séries photographiques et des vidéos de l’auteur.

Catalogue Wilproject Catalogue La Marelle


Valero2

Un récit issu d’une résidence à La Marelle

Chaque année, La Marelle organise, en association avec Alphabetville et Le Bec en l’air, un appel à projet destiné à concevoir une œuvre littéraire d’un format numérique, que les candidats doivent élaborer durant une résidence de création d’une durée de six semaines. Matthieu Duperrex, adossé à Urbain, trop urbain, est le lauréat de l’édition 2015 avec Sédiment(s), une mise en écho des deltas du Mississippi et du Rhône au travers d’une écriture documentée, dans la continuité de Gaïa in Nola.
Les sédiments fixent dans leur jeune histoire ce que le sol rend de la marche industrielle forcée de la civilisation occidentale. Ce temps géologique invite donc dans sa matérialité-même les événements humains, comme si un raccourci était à présent ménagé entre des plans de durée qui n’avaient rien à voir entre eux auparavant. Ou tout du moins, c’est ce que nous avions cru apprendre: qu’il n’y a d’histoire que celle des hommes.
Les sédiments des deltas annoncent à présent cette nouvelle époque, celle où la temporalité des choses de la terre s’invite dans celle des hommes et la questionne. Peut-être sommes nous en train de sortir du rêve éveillé d’une Modernité hors sol? Peut-être que l’arrachement à cette existence éthérée de la croissance économique prédatrice passera par la gifle d’un changement de paradigme? It’s the Geology, stupid.
À propos de la Marelle

LaMarelle_header-05Implantée depuis 2010 à la Friche de la Belle de Mai (Marseille), La Marelle soutient la création littéraire et accompagne les auteurs dans leurs projets en leur offrant un espace de vie, des moyens financiers et humains. Elle édite, produit et diffuse des œuvres singulières, innovantes et généreuses.

Site Internet


Fos-sur-Mer, Bouches-du-Rhône
Fos-sur-Mer, Bouches-du-Rhône
Lauderdale, Louisiane
Lauderdale, Louisiane
Nouvelle célébration des sédiments, performance de Matthieu Duperrex
Nouvelle célébration des sédiments, performance de Matthieu Duperrex
Pipelines Songlines, performance de Matthieu et Ludovic Duperrex
Pipelines Songlines, performance de Matthieu et Ludovic Duperrex

 

 


 

ARTICLES ET NOUVELLES ASSOCIÉS