Articles par

Urbain, trop urbain

Urbain, trop urbain

Collectif fondé en 2010; se propose de saisir les métamorphoses actuelles de la ville.

©Trojan Tactics, Incheon, South Corea

«Si on alignait certaines villes du monde en fonction de leur taille, en commençant par Rome, où se trouverait Passaic dans cette suite impossible?» Sur fond vidéo, une lecture performée par Claire Dutrait, Katya Hodgkinson et Matthieu Duperrex…
Laurent Millet, Je croyais voir un piège, 2012

Ce colloque international réunit des artistes, designers, architectes et chercheurs qui développent une réflexion sur les manières d’intégrer le vivant dans des projets en art, en design et en architecture.
La publication originale de l'article de Robert Smithson dans le Artforum de décembre 1967.

Aujourd’hui, samedi 30 septembre 2017, cela fait exactement cinquante ans que l’artiste Robert Smithson s’est rendu au Port Authority Building, à l’angle de la 41e rue et de la 8e avenue, et a pris un aller simple pour Passaic, New Jersey.
Matthieu Duperrex propose une communication sur les pipelines et les pétro-paysages

Ce colloque envisage d’appréhender les paysages – naturels, anthropisés et artistiques – selon leur structuration à partir de lignes et de formes géométriques. L’ambition d’une telle confrontation des recherches menées dans les différentes disciplines qui s’attachent aux paysages serait de parvenir à esquisser la possibilité d’une théorie commune, voire unitaire du paysage, partageable d’un point de vue géographique et philosophique, anthropologique et artistique.
Kôbé, 17 janvier 1995: effondrement de l'autoroute du Hanshin

Du mercredi 30 août au mercredi 6 septembre 2017 se tient au Centre Culturel International de Cerise-La-Salle un grand colloque autour de l’œuvre d’Augustin Berque. L’objet de ce colloque n’est pas de revenir sur le concept d’anthropocène; c’est de proposer, avec la mésologie, la définition d’un autre paradigme que celui de la modernité.
Le jeune public au rendez-vous

Le grand plateau d’exposition du MuCEM (Marseille) a accueilli du 21 mars au 15 août 2017 une exposition consacrée à l’économie des déchets en Méditerranée. « Vies d’ordures » vient de fermer. Les chiffres communiqués sont plus que satisfaisants dans l’histoire du MuCEM. 129.195 visiteurs exactement s’y sont rendus.
Fos-sur-mer depuis la plage de Piémanson ©Urbain, trop urbain

Comment donner à voir des pollutions invisibles ? Comment les mesurer, comprendre leur nature, leur dangerosité ? Le collectif Urbain, trop urbain participe à une soirée spéciale, le vendredi 28 avril, consacrée aux manières artistiques et/ou scientifiques de nous rendre sensibles ces zones critiques où le déchet devient paysage.
In Wildness is the preservation of the World

Réalisé dans le contexte de la commémoration des dix ans de l’ouragan Katrina, cet essai vidéo décrit l’effondrement sûr et silencieux du sol sous les pas d’une bacchanale protestataire.
Centre de tri de Tufino (Italie) ©Franck Pourcel, 2011

« Vies d’ordures », le catalogue de l’exposition sous la direction de Denis Chevallier et Yann-Philippe Tastevin est disponible en librairie. 240 pages richement illustrées…
Peripherique-interieur 18

La revue « Sciences de la société » vient de faire paraître son dernier numéro qui entreprend de décrire, dans toute sa complexité, le phénomène de la marche urbaine. Il passe du point de vue de l’écrivain à celui de l’urbaniste, de celui de l’architecte à celui du sociologue ou encore du designer…