Articles répertoriés pour

paysage

Boues rouges

J’ai beaucoup vu d’images sur les boues rouges de Vitrolles ou de Gardanne, certaines très belles. Aucune ne montrait cependant le travail des hommes.
Fos-sur-Mer, footballeurs, étang de l’estomac, centre d’approvisionnement Esso, Arcelor-Mittal… 

Boulez vient de mourir. Devant ce paysage de Fos-sur-Mer, j’imagine les lignes en promenade qu’enseignait Klee aux étudiants du Bauhaus trouver leur chemin dans le quadrillage connecté des lignes qui ont des délais à respecter.
La doline du Bayou Corne en 2013

Il y a trois ans, le 3 août 2012, un effondrement de terrain a « siphonné » un bayou de Louisiane et mis en danger 300 habitants, la plupart ayant été contraints de déménager. Il resterait aujourd’hui quinze personnes seulement dans ce coin d’Assumption Parish, près de Napoleonville.
Cahokia Mounds

Les monticules des Mound Builders formaient des terraces dominant la plaine inondable. Ces tertres sont souvent associés dans des ensembles de plusieurs hectares, témoignant de l’existence d’agglomérations de plusieurs dizaines de milliers d’habitants. Les tumulus sont parfois si étendus qu’on n’imagine pas qu’ils soient autre chose qu’un pli géologique naturel.
Groenland 9 juillet 2015

Si le Groenland est bien une île, alors c’est une île curieuse, qui en contient une infinité dans ses plis. C’est une géographie fractale, c’est une monade.
Pete Watts, untitled (Alvarado Water Treatment Plant), graphite on paper over panel, 16x20x1”, 2010

Par leur conformation, la sculpture de leur écorce et l’étagement de leurs strates, nous ne pouvons qu’inférer à la naissance de certains paysages le dessein singulier d’une forme d’intelligence ancienne.
Mi teleferico_8

Les slogans, les images et l’énergie déployés par l’équipe de communication du gouvernement bolivien disent l’importance symbolique de l’apparition du téléphérique, pop-up étrangement contemporain dans la vieille ville andine de La Paz, cette improbable carcasse urbaine, minutieusement tissée, ossifiée dans la roche et dans des traditions qui ne cessent de se réinventer pour ne pas disparaître.
Riva d'exil—©Urbain, trop urbain

À l’abri du vent sur la place des hommes jouent au backgammon dos aux pétroliers qui s’engagent sur le Bosphore. Tu cherches l’Ukraine sous le même ciel bas de l’autre côté, et combien d’anoraks —
Zone-blanche-Bruxelles—Urbain, trop urbain 0

Retour aux espaces en passe de subjectivation. Le blanc de la carte. Vous voici à Pannenhuis, sortis du métro aux grandes orgues orangées formées en stalactites depuis les années 70. La sonorité des cuivres et des vents, dès la sortie de la bouche, vous dirige vers l’hétérotopie d’une après-midi.
Frédéric Malenfer, Périphérique de Toulouse, janvier 2014

Un pneu avait passé la glissière et se trouvait, là, désolidarisé du véhicule qui l’avait éjecté. Longtemps après les sirènes, la vieille rassembla son bouquet, et dans un geste ancestral, en déposa sur le pneu l’une des fleurs.