Articles relevant de la section

Actualités

Vu, lu, su. Rubrique animée en partenariat avec pop-up urbain et Bibliographie urbaine.

Louisiana Story, par Robert Flaherty. N&B 78 minutes. 1948
Entre Camargue et Louisiane, le 4 février, une séance au cinéma Le Méliès de Port-de-Bouc, à l’initiative de Matthieu Duperrex, auteur en résidence à La Marelle, avec la complicité de Film Flamme Le Polygone étoilé.

Valero2
Poétique des sols et du sédiment — une proposition de Matthieu Duperrex — rencontre à la galerie La Ville Blanche, Marseille, le mercredi 20 janvier à 19h.

C’est quoi ce travail? ©Shellac
Je l’entends, je la sens, je la caresse un peu, j’ai été voir les niveaux tout ça, elle me fait un bruit enchanteur, ça tapote… et je me casse! Je m’enfuie de l’usine…

Carte géologique à 1/50.000 “Istres, XXX-44-45: La Crau”, B.R.G.M, 1975
Matthieu Duperrex, adossé à «Urbain, trop urbain», est le lauréat de l’édition 2015 de la résidence d’écriture numérique de La Marelle. S’ouvre aujourd’hui cette résidence, à la Friche de la Belle de Mai.

Culture interface - numerique et science-fiction
L’exposition “Culture interface : numerique et science-fiction“ montre comment une grande partie des manières de contrôler les machines semble avoir été conçue en lien avec des objets fictifs provenant des cultures de l’imaginaire.

Mark Boubnov, Cinéma Saturn, 1970
Togliatti révèle les dessous de l’urbanisme russe au XXe siècle, le parcours de ses créateurs face au pouvoir, l’invention ex nihilo d’infrastructures certes titanesques mais voulant rester au service de l’homme, entre zones d’ombre et accomplissements.

flyer walking
Cyril Bron et David Fuehrer entreprennent une marche urbaine d’autoroute, selon eux une métaphore de notre époque, et aussi un dessin sur la carte qui ne répond à aucun paysage.

Steve Reich, Radio rewrite
Urbain, trop urbain est aujourd’hui l’invité de Thomas Baumgartner, dont l’émission Supersonic est diffusée sur France culture, le samedi à 23h.

New York, 1996
Jochen Gerner est avant tout un artiste prolifique, un créateur tout support, un génial assembleur de traits et de typo, un géologue de notre culture visuelle. Il détourne, il recouvre. Il isole et éclaire un environnement graphique, il sait autant synthétiser que déconstruire le motif, le plan, le cadre, l’action.

ConstellationsC10-12-15-12A
Travaillant l’imaginaire migratoire, l’œuvre photographique de Franck Pourcel explore ce paysage méditerranéen, immuable et changeant, jeu des dieux cruels et paradis solaire, à la croisée de trois continents.