Accueil»Actualités»
Littoraux altérés et littérature d’enquête

Littoraux altérés et littérature d’enquête

0
Partages

Sur les rives du chenal de Caronte, une conversation marchée avec Matthieu Duperrex et ses invitées, en forme d’émission radiophonique animée par Emmanuel Moreira pour Radio-Grenouille. 

Depuis des années l’artiste et théoricien Matthieu Duperrex s’intéresse aux paysages du delta du Rhône et aux histoires sédimentaires qui le constitue. Entre philosophie marchée et littérature in situ, il nous convie à l’exploration des milieux méditerranéens entre enquête scientifique et récit écologique. Pour s’aventurer au-delà d’une approche littérale des désordres environnementaux et réapprendre à aimer nos littoraux altérés…

Les participants

Matthieu Duperrex est artiste et théoricien, auteur d’une thèse soutenue récemment consacrée aux relations de l’art contemporain et de l’Anthropocène. Il est directeur artistique du collectif Urbain, trop urbain (www.urbain-trop-urbain.fr) et enseigne la théorie des arts et du design à l’université de Toulouse-Jean Jaurès. Ses travaux artistiques procèdent d’enquêtes sur les milieux anthropisés et croisent littérature, sciences-humaines et arts visuels ou numériques. Il est l’auteur ou co-auteur, entre autres, de Shanghai Nø City Guide, 2012, Micromegapolis, 2013, Périphérique intérieur, éd. Wildproject, 2014, et tout récemment Voyages en sol incertain – Enquête dans les deltas du Rhône et du Mississippi, éd.Wildproject, 2019.

Christelle Gramaglia est sociologue de l’environnement et des controverses. Ses thèmes de recherche sont : la production des savoirs sur la qualité environnementale et les pollutions en situation de controverse avec un intérêt particulier pour les sciences citoyennes ; les effets sociaux des pollutions sur l’habitabilité des territoires et les pratiques permettant de parer aux dégradations environnementales. Elle enseigne à l’Université de Montpellier.

Claire Dutrait est co-fondatrice d’Urbain, trop urbain. Une résidence au centre d’arts plastiques Fernand Léger et une invitation à la médiathèque Boris Vian de Port-de-Bouc lui font fréquenter les rives du Chenal de Caronte et ses habitants, ce qui lui inspire : une lecture performée qu’elle présente à la médiathèque (Et si revenait Eurydice, 2015), une création sonore documentaire sur l’ancienne usine Kuhlmann-Azur chimie (Dutrait, Dunkelman, Le génie du rivage, Film flamme 2016), et un roman accompagné de son site internet (Aujourd’hui Eurydice, éd. publie.net, 2018).

Les organisateurs

Cette “Conversation marchée” est organisé par le Bureau des guides du GR2013 en partenariat avec la Ville de Martigues (dans le cadre du Festival Fadas du Monde), Opera Mundi et Radio Grenouille, avec le soutien de la Fondation de France – Programme Littoral.

INFOS PRATIQUES

Samedi 22 juin 2019

Sur inscription (gratuit)
Horaires: de 09h00 à 17h00
Déjeuner : pique-nique tiré du sac. (Si vous avez une recette de l’Étang-de-Berre ou des environs à nous faire découvrir, n’hésitez pas à venir avec un plat à partager. )
Lieu de RdV: à 09h00 sur la place des Aires (Martigues).
Retour vers 17h00. Ouvrages en vente à l’issue de la marche.

Auparavant

Géo-graphie et voyages en sol incertain

Ensuite

Vous lisez le dernier article en date.

Pas encore de commentaire

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>