Articles répertoriés pour

Marseille

Le jeune public au rendez-vous

Le grand plateau d’exposition du MuCEM (Marseille) a accueilli du 21 mars au 15 août 2017 une exposition consacrée à l’économie des déchets en Méditerranée. « Vies d’ordures » vient de fermer. Les chiffres communiqués sont plus que satisfaisants dans l’histoire du MuCEM. 129.195 visiteurs exactement s’y sont rendus.
Fos-sur-mer depuis la plage de Piémanson ©Urbain, trop urbain

Comment donner à voir des pollutions invisibles ? Comment les mesurer, comprendre leur nature, leur dangerosité ? Le collectif Urbain, trop urbain participe à une soirée spéciale, le vendredi 28 avril, consacrée aux manières artistiques et/ou scientifiques de nous rendre sensibles ces zones critiques où le déchet devient paysage.
Entrée d’exposition avec l’œuvre de Nils Völker, Sixty, 2017 — ©Matthieu Duperrex

L’exposition-recherche présentée au MuCEM de mars à août 2017, intitulée « Vies d’ordures » traite de l’économie des déchets en Méditerranée. Elle raconte nos modes d’échanges avec les déchets, ce qui circule de nous à eux, l’énergie qu’ils nous font dépenser et celle qu’ils nous font gagner, les spéculations dont ils font l’objet, les pertes irrémédiables qu’ils génèrent, et nous avec.
Valero2

Poétique des sols et du sédiment — une proposition de Matthieu Duperrex — rencontre à la galerie La Ville Blanche, Marseille, le mercredi 20 janvier à 19h.
Carte géologique à 1/50.000 “Istres, XXX-44-45: La Crau”, B.R.G.M, 1975

Matthieu Duperrex, adossé à «Urbain, trop urbain», est le lauréat de l’édition 2015 de la résidence d’écriture numérique de La Marelle. S’ouvre aujourd’hui cette résidence, à la Friche de la Belle de Mai.
Boulevard Pierre Menard—6

Comme l’œuvre du Quichotte strictement réécrite, les écritures de «Pierre Ménard», ici sur la plaque signalétique de métal et là-bas dans la fenêtre de pixels d’un navigateur Internet, demeurent radicalement neuves et originales. Chacune pourrait prétendre donc à l’existence pour elle-même et à la faveur du système de repères qu’elle embarque avec son appellation.
Sur-la-L2-—-©Karine-Maussière

La deuxième rocade de Marseille, ou L2, est un ensemble de voies autoroutières, nationales et communautaires (dont certaines classées en voie express). En service, en construction ou en projet, elle contournera Marseille depuis l’A55 jusqu’à la Pointe Rouge. Paysages contemporains où tiers paysage rime avec terrain en devenir…