Articles relevant de la section

Écritures

Salsigne

Moi préfète, je ne dirai rien de la composition de l’agent bleu et l’agent orange déversés dans les campagnes des colonisés qui voulaient s’émanciper. Rien sur l’Algérie française comme réserve d’ouvriers. Je ne vous parlerai d’aucun colonisé, ni ceux d’Asie, ni ceux d’Afrique.
Saint Chamas

Une rencontre le 18 janvier avec Matthieu Duperrex, proposée par l’École nationale supérieure de la photographie (ENSP) d’Arles à l’Artothèque de Miramas.
Motif conçu par Sébastien Mazauric avec son logiciel Tessellation (lien en fin de page).

Lumière sur l’envers de la rocade, l’installation vidéo du collectif « Urbain, trop urbain » s’intéresse aux boucles du périphérique : boucles électromagnétiques, régulations du poste de contrôle, flux du pétrole et particules fines… à tout ce qui fait tourner les voitures autour de la ville.
fos-sur-mer

[Vidéo] À l’occasion de la Fête de la science 2019, l’Université Toulouse-Jean Jaurès a organisé le 10 octobre 2019 une table ronde pour discuter des apports et limites du concept d’Anthropocène.
Voyages en sol incertain. Enquête dans les deltas du Rhône et du Mississippi.

Matthieu Duperrex publie aux éditions Wildproject « Voyages en sol incertain. Enquête dans les deltas du Rhône et du Mississippi. » L’occasion où jamais pour un entretien-fleuve, en vidéo.
Rhone

Alain Paire interviewe Matthieu Duperrex pour le Journal Zibeline. L’occasion d’évoquer la Camargue, l’artificialisation des fleuves, la perception sensible des pollutions et la relation de l’écriture littéraire au militantisme…
Bergeronnette citrine (par Delachaux & Niestlé)

L’écologie peut se trouver de grands et beaux ennemis: le réchauffement climatique, les pesticides, leurs fabricants, leurs utilisateurs. Oui, bien sûr. Mais la négligence, l’ignorance, la bonne conscience, comment les faire entrer dans l’espace public et en parler?
ArcadieAlteree-DayOne

À l’heure de la catastrophe écologique, force est de constater que l’image du monde comme arcadie est altérée par une menace sourde et incorporelle : la pastorale d’antan est trouée par un tombeau qui signale une zone d’expérience dévastée. Mais plutôt que de se laisser fasciner par le gouffre de l’absence, les bergers de Nicolas Poussin en font un lieu de déchiffrement. Comme eux, Matthieu Duperrex tente d’élucider, pour les vivants, les sédimentations à l’œuvre dans la constitution de nos territoires vécus.
Tempesta-detail

Les berges des rivières ou bien les îles fluviales ont souvent ce mystérieux potentiel de générer des histoires de ralliement à une communauté choisie. La peinture, la littérature et le cinéma prolifèrent de pareilles échappées pour l’imaginaire au bord de l’eau.
Floride, Route 41, Monroe Station ©Philippe Rahmy

C’est François Bon qui vient de me l’apprendre. Philippe Rahmy est mort. Je me suis reconnecté temporairement sur Facebook et j’y vois, guère étonné, le flot d’hommages et d’émotion. C’est un très grand écrivain qui restera, personne n’a de doute là-dessus.