Articles relevant de la section

LANGUE URBAINE

Trajet du récit, espace de langage de la ville

Isokron gare de l'Est

Une personne, comme versée au hasard dans la ville: au bout de quelques minutes, quelle superficie de possibles couvre t-elle? La forme de notre devenir n’est pas celle d’un chemin. Elle a disparu à Gare de l’Est, il y a 30 minutes Pourquoi? Qui a-t-elle à fuir ou à rejoindre? Quelle mouche la pique?
Attachement à la ville

Charte révolutionnaire en forme d’abécédaire contre le parc urbain généralisé et servant de mode d’emploi à la réalisation de nos attentats poétiques, à compléter par ceux qui luttent. Un abécédaire dédié à Serge Pey et à la saucisse de Toulouse…
Mao club - copie

Retour (en papier) est le scénario d’une fiction de pèlerinage de cinq jeunes Français d’aujourd’hui vers une utopie perdue, ou pour une uchronie retrouvée… Ces « jeunes instruits » venant longtemps après la Révolution Culturelle à Shanghai sur les traces d’une mémoire fabriquée, Jérôme les projette en figures inversées de l’époque, la nôtre, absurde époque, dans la camera oscura du simulacre capitaliste.
La fonderie—©Urbain, trop urbain

Châssis emplis de sable réfractaire, modèles bleuis pendus aux murs, son éteint du pilon qui tasse le moule, empreintes en creux qu’on assemble avant de couler le métal liquide. Chôra de la mémoire mobile et labile comme la fusion des sentiments mêlés.
Couple par Mullet et El Bocho, Mitte, Berlin ©Microtokyo

Loin du chaudron stambouliote, me voici maintenant au marché de Maybachufer à fondre dans la bouche de Beyhan. Sa salive ne m’ayant pas encore complètement liquéfié, je suis fier d’entendre le gémissement de plaisir que je procure à la jeune femme.
Regard

La mâchoire de la ville se balafre d’un parking sur la colline encore bariolée — et les dents creuses des immeubles cariés attendent l’or des spéculateurs. Yahya Kahya est à Istanbul sa bouche de gitane qui oublie de chanter.
Marche_Villa_Dolores_El_alto

Il faut bien réfléchir où poser ses pieds, entre les flaques d’eau croupie, la terre battue et les légumes posés au sol; les enfants courent en mangeant des gelées rouge sang surmontées d’une pointe de blancs en neige qui dégouline au soleil.
Cash—©Urbain, trop urbain

Des jours on veut partir s’enfuir on prend le métro on prend le bus qui traverse Harlem assez de ces vitrines délabrées de la vieille pomme trouée —
Enfants à Kowloon-tiltshift

— dans l’air moite le grand fantasme français vu de loin vous pénètrent les pores. Les casquettes dorées qui tiennent les murs et vous engouffrent dans les caves en craquant les cages d’ascenseurs.
Eyup

Un döner plus tard, le chapeau en moins, le petit prince approche des cousines accroupies. Pince ici, coup par là. Le voilà devenu roi!